mercredi 30 mars 2016

Journal d'un vampire en pyjama, de Mathias Malzieu

Quatrième de couv' : Me faire sauver la vie est l'aventure la plus extraordinaire que j'aie jamais vécue.

Mon avis : J'ai offert ce livre à ma mère qui m'en avait parlé, me disant qu'elle aimerait en savoir plus sur ce qui était arrivé à Mathias Malzieu. Elle a dévoré le livre puis me l'a passé ensuite, parce qu'après tout, moi aussi j'avais envie de savoir !
En plus l'objet livre est vraiment très beau, le toucher velours, les lettres en relief, bref, c'est un beau livre à offrir.

Quant à l'histoire, c'est celle de Malzieu. En 2013, suite à un gros coup de fatigue, il fait une prise de sang et on lui découvre une maladie rare. Son corps se rebelle contre lui. Il lui faut une greffe de moelle osseuse.
Il décide de prendre la plume et de commencer un journal de bord de sa maladie.
Les chapitres sont courts, ils représentent chacun une journée de la période où Malzieu va être hospitalisé d'abord à l'hôpital Cochin à Paris, puis à l'hôpital Saint Louis. Il a eu la chance d'avoir des médecins, infirmiers et aide-soignants extrêmement bienveillants et délicats ; avec ce récit il leur rend hommage et c'est très touchant.
Il évoque les liens qui se brisent avec son entourage proche ou moins proche et les liens qui s'intensifient avec sa compagne, son père ou sa soeur. Il partage quelques beaux moments avec ses amis, avec l'ombre de Dame Oclès qui le suit partout.

J'avais peur que son écriture soit comme dans ses oeuvres de fiction et que ça déplaise à ma mère mais en fait, dans ce récit, il décrit sa maladie et son évolution avec des phrases toutes simples, quelques jeux de mots qui tombent bien et font sourire. On est moins dans le côté poétique qu'il donne à ses autres oeuvres et je trouve ça bien, c'est peut-être plus touchant car plus réel.

J'ai bien aimé ce récit. On se doute de la fin, mais quand même on vit avec lui l'année de sa maladie, les rebondissements, le corps qui change et qui lâche. C'est intéressant, c'est bien écrit et ça donne de l'espoir aussi.

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

lundi 21 mars 2016

Sacrifices, Pierre Lemaître

Quatrième de couv' : « Un événement est considéré comme décisif lorsqu'il désaxe complètement votre vie. Par exemple, trois décharges de fusil à pompe sur la femme que vous aimez. » Anne Forestier, la nouvelle compagne du commandant Verhoeven, est l’unique témoin d’un braquage dans une bijouterie des Champs-Elysées. Elle a été violemment tabassée et laissée pour morte. Atmosphère glaçante, écriture sèche, mécanique implacable : Pierre Lemaitre a imposé son style et son talent dans l'univers du thriller. Après Alex, il achève ici une trilogie autour du commandant Verhoeven, initiée avec Travail soigné.

Mon avis : Autant pour Alex ou pour Travail soigné j'avais été prise par l'histoire, autant je me suis ennuyée avec celle-ci. Manquant de trash, de glauque, et surtout mettant vraiment du temps à démarrer, le commandant Verhoeven n'a pas su me convaincre dans cette résolution d'enquête.
Même le dénouement de l'intrigue m'a paru tiré par les cheveux et c'est bien dommage. Evidemment ça reste assez surprenant, mais je crois que je n'étais pas assez prise par l'histoire pour vraiment en apprécier les noeuds, les ficelles et surtout le dénouement de tout cela.
Normalement il me reste 3 livres de Pierre Lemaître à découvrir mais je ne pense pas me ruer dessus. Souvent je trouve la fin un peu décevante. Là, c'est vraiment le début que je n'ai pas trouvé assez intéressant pour m'embarquer.
Le style aussi n'a pas vraiment réussi à me faire accrocher. Quelque chose dans le ton qui m'a moins plu que d'habitude.

Bref, pas une réussite pour ce tome qui conclut la trilogie.

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Insecte, de Claire Castillon

Quatrième de couv' : Ma fille est ma meilleure amie ; mon père n'est pas méchant, maman ; arrange-toi, tu es déguisée ; ma mère est bête ; ma fille est idiote ; j'aime encore mieux que mon mari me trompe avec notre fille ; ma fille est née dans une rose mais périra dans le chou ; ma mère a un cancer, elle m'énerve ; ma mère se laissait tellement aller qu'elle est morte.
Quand les tête-à-tête entre mères et filles deviennent autant de raisons de vivre ou de mourir.

Mon avis : L'une d'entre vous m'avait conseillé de lire ce livre, traitant des relations mère-fille compliquées. Et c'est le cas de le dire ! Chaque nouvelle (il y en a 19) comporte son lot de cruauté. Nous n'avons souvent qu'un point de vue, soit celui de la mère, soit celui de la fille, mais de chaque côté il y a de la mésentente, de la haine ou de la cruauté. Parfois un amour trop fusionnel, mal exprimé. Tout est très malsain dans ce recueil.
Pour moi qui m'entends très bien avec ma mère, ce recueil de nouvelles m'a paru presque surréaliste tant la cruauté qui s'en dégage entre mère et fille m'a semblé tirée par les cheveux.
Chacune des nouvelles se clôt par un drame auquel nous assistons, dont le fondement nous est expliqué en quelques lignes.

Impossible de ne pas être remuée par cet ouvrage, on peut être outrée, choquée, bouleversée, quoi qu'il en soit, on ne ressort pas indifférente de cette lecture.

La fiche de l'auteure sur le site de l'éditeur
La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Mes 3 dernières lectures de bandes dessinées

Ces derniers jours au boulot, on n'avait pas grand chose à faire, ni de retours ni d'arrivage à ranger pour cause d'inventaire. Autant vous dire que lundi et mardi dernier c'était l'ennui total (surtout que ce sont les jours où il y a le moins de clients), du coup j'en ai profité pour lire quelques bds.



Résumé : Depuis Internet, c'est bien plus facile d'aller sur YouPorn mais ça n'a pas rendu les rapports amoureux plus simples ! Une relation à travers des écrans plats est-elle vouée à rester platonique ? Faire le même métier, ça permet de choper plus vite ? Davy et Elosterv donnent leurs réponses dans une BD sur eux, sur les relations virtuelles et « IRL » et sur l'amour un peu foireux qui finit mal (en général).

Mon avis : Je ne connaissais ni le travail de l'un ni de l'autre. Ça a été l'occasion de découvrir leurs traits et leurs humour. J'ai apprécié la BD à quatre mains, les coloris choisis, la rencontre via le net et le fait qu'on puisse découvrir leur style et leur travail dans la BD.






Melvile, de Romain Renard, édition Le Lombard
On peut plutôt parler de roman graphique que de BD. Ce sont deux ouvrages indépendants, vous n'êtes pas obligés de les lire dans l'ordre. 


Résumé : Après un premier roman, Samuel Beauclair s'installe à Melvile dans une maison ayant appartenu à son père, lui-même romancier. En proie à une dépression créative et amoureuse, il ne parvient plus à écrire. Il espère trouver dans les lieux de son enfance une nouvelle sérénité, loin des noirceurs du passé. A la suite d'une double rencontre, celle des frère et soeur, Rachel et David, Samuel ouvrira des portes trop longtemps restées closes. Mais c'était sans compter qu'ici, à Melvile, certains démons, certaines légendes prennent chair et corps bien plus facilement qu'ailleurs...

Mon avis : L'histoire ne m'a pas tant convaincue. Apparemment le thème principal est celui de la transmission, j'aurais plutôt dit celui de la reconstruction après un événement traumatique.
Les couleurs sont à dominante orange, jaune, marron. C'est bien réalisé et les images sont belles.




Résumé : Saul Miller, brillant universitaire, professeur d'astrophysique, passe sa retraite à Melvile. Auprès de Saul, il y a Paz et sa fille Mia, une jeune fille de onze ans que Saul aide dans ses devoirs. Il y a Beth et Daniel, ses amis et voisins.
Et il y a eux. Des chasseurs venus d'ailleurs et qui rodent dans les bois.
Une discussion qui tourne mal, un sourire inquiétant et c'est le monde de Saul qui explose. Mais c'était sans compter qu'ici, à Melvile, certaines légendes prennent chair et corps bien plus facilement qu'ailleurs...

Mon avis : J'ai eu un énorme coup de coeur pour ce roman graphique. L'histoire pour moi passe au second plan, tant les planches sont absolument magnifiques ! Les planches de la galaxie ou de la forêt sont juste incroyables. En fait j'ai d'abord lu ce tome, puis le "premier" (même si ce sont deux tomes indépendants), et j'ai été conquise par les images, le travail est carrément plus poussé sur celui-ci.
Il y a une forme d'onirisme tout au long de l'histoire, on doute avec le personnage. Mais l'histoire m'a assez peu marquée parce que j'ai vraiment été fascinée par la technique et les couleurs des dessins. Un gros coup de coeur pour ce roman graphique (si quelqu'un veut me l'offrir, hein, il peut !)

Voilà pour mes dernières lectures en matière de BD/roman graphique.

lundi 14 mars 2016

Beautiful Bastard, Christina Lauren

Quatrième de couv' : Brillante et déterminée, Chloé n'a qu'un problème dans la vie : son boss, Bennett, revenu prendre les rênes de l'entreprise familiale de Chicago après un séjour en France. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est odieux mais … magnétique.
Bennett, lui, découvre en sa collaboratrice une jeune femme aussi ravissante qu'exaspérante, et qui n'entend rien sacrifier à sa carrière.
Entre eux, c'est l'affrontement immédiat, mais aussi le désir obsédant, dévastateur. Ensemble, ils vont enfreindre une à une toutes les règles qu'ils s'étaient imposées. A une seule fin : se posséder…

Mon avis : Attention, cet avis contient des spoilers.

Ça faisait des années que j'avais acheté ce titre, par curiosité. Je n'avais pas voulu me procurer 50 nuances de Grey, parce que le style avait été vivement critiqué, alors qu'apparemment Beautiful Bastard était mieux. J'ai acheté ce livre en 2014 en poche (d'ailleurs pas mal la couverture au toucher velours), j'ai commencé à en lire 70 pages, puis j'ai abandonné. Les raisons de cet abandon étaient simples : sur les 4 chapitres que j'avais lus, l'histoire se répétait : Chloé et Bennett se retrouvait dans une situation de tension sexuelle due à de la colère et assouvissaient leurs désirs. C'était un schéma narratif trop simple.

J'ai recommencé cette lecture récemment parce que je me suis dit qu'il était temps de le sortir de ma PAL. J'ai à nouveau trouvé qu'on assistait à un même schéma narratif durant ces fameuses 70 voire 80 premières pages, que ça ne décollait pas vraiment.
L'alternance des points de vue est intéressante, même si on sent que ce n'est pas un homme qui écrit la partie de Bennett.
Les personnages sont physiquement trop parfaits, j'ai trouvé ça assez dommage parce que même quand moi je suis attirée par quelqu'un physiquement, ça ne m'empêche pas de lui trouver des défauts.
De plus les personnages s'extasient un peu comme des adolescents en rut tout au long du roman. Alors peut-être que je suis trop prude, mais j'ai trouvé ça un peu too much de les voir se comporter ainsi.

L'histoire commence réellement quand le côté érotique du roman rencontre la romance. Même si c'est complètement idéalisé (le patron tombant fou amoureux de la stagiaire), si on accepte de lire ce genre de littérature, on en accepte les codes, et ça passe donc par une histoire de cul se transformant en histoire d'amour. Ce n'est pas forcément niais, mais c'est cliché. Les auteures ont tenté d'apporter un peu de profondeur à leurs personnages en leur faisant vivre des événements un peu compliqués : la maladie du père de Chloé d'un côté, et de l'autre casser le côté glamour en faisant souffrir Bennett d'une intoxication alimentaire !

J'ai été choquée par les premières scènes, j'ai trouvé qu'on n'était pas loin du viol. D'ailleurs le consentement est peu requis dans ce texte, au début, Bennett s'empare du corps de Chloé, qui figée, n'ose pas réagir. Plus loin, une fois que leur relation est enclenchée, c'est Chloé qui réveille Bennett avec une gâterie, autant dire que le consentement n'était pas déclaré.

Malgré tout, je trouve que l'image de la femme n'est pas trop entachée, c'est le risque avec ce genre d'histoire où l'homme puissant décide de s'approprier la femme qui travaille pour lui. N'étant pas une féministe hyper assidue, et lisant ce livre pour me distraire, je pense que je suis certainement passée complètement à côté de scènes qui feraient hurler des féministes plus convaincues que moi. De toute façon c'est un écueil inévitable en littérature érotique…

Bref, mon avis : je suis mitigée, le genre érotique n'est pas un genre fait pour moi, je préfère finalement lire une bonne romance. Mais je me suis tout de même attachée à Chloé et Bennett malgré leurs défauts et leurs physiques parfaits, parce que l'histoire d'amour qui naît entre eux est mignonnette.

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

mercredi 2 mars 2016

Projet 101 choses en 1001 jours

Hello !
Me revoilà avec un article qui ne concerne pas les livres ! J'ai découvert ce projet sur le blog d'Alison et je le reprends parce que ça peut être super motivant comme projet !

On est donc le 2 mars 2016, ce projet s'étale sur 1001 jours, sa fin sera donc (après de nombreux calculs savants) : le 28 novembre 2018.

J'ai peiné à trouver 101 choses à faire, d'ailleurs je n'ai pas réussi à finir, si j'en trouve d'autres je mettrais à jour la liste.


Santé/Forme/Beauté/Bien être 

1 - Prendre soin de mes cheveux
2 - Les faire couper
3 - Ne plus faire de coloration ni de décoloration
4 - Assumer mes cheveux blancs
5 - Apprendre à me faire des coiffures
6 - Faire du sport
7 - Faire du yoga
8 - Trier mes vernis
9 - Me débarrasser du maquillage que je n'utilise pas
10 - Mettre du rouge à lèvres plus souvent
11 - Faire un gommage par semaine
12 - M'enduire les jambes de crème le soir avant de me coucher
13 - Me renseigner sur des régimes sans gluten et sans lactose
14 - Trouver un moyen de contraception qui me convienne
15 - Aller chez le dentiste
16 - Aller chez un allergologue
17 - Faire un masque pour le visage au moins une fois par semaine
18 - Boire 1,5L d'eau par jour


Loisirs/Culture

19 - Diversifier mes achats livresques
20 - Reprendre le dessin
21 - Apprendre l'espagnol
22 - Améliorer mon anglais
23 - Visiter le musée Guggenheim à Bilbao
24 - Visiter des phares
25 - Retourner à l'aquarium de La Rochelle
26 - Retourner au mémorial de Caen
27 - Essayer le surf au moins une fois
28 - Revendre les livres que je n'ai pas aimés
29 - Réduire ma PAL de moitié
30 - Ecouter les podcasts de Navo
31 - Voir ou revoir des vieux films
32 - Aller au cinéma au moins 3 fois par an
33 - Acheter les intégrales des séries que j'aime bien
34 - Ecouter et trier mes chansons sur itunes
35 - Prendre le temps de lire pendant mes jours de repos
36 - Trouver des livres d'art
37 - Lire les Muze


Voyages/Vacances 

38 - Aller à Londres
39 - Aller en Argentine
40 - Prendre l'avion sans stress
41 - Faire une balade en mer sur un voilier
42 - Retourner à Belle-Île
43 - Voir un coucher de soleil à Anglet
44 - Aller sur des îles grecques
45 - Retourner à la mer
46 - Voir le Grand Canyon aux USA


Cuisine

47 - Apprendre à cuisiner
48 - Etablir des menus pour la semaine
49 - Manger plus de fruits et de légumes
50 - Faire les recettes de mes livres de cuisine
51 - Goûter un smoothie
52 - Arrêter de boire du Coca
53 - Tester une recette de macaron
54 - Faire un cheesecake
55 - Eviter les produits à base d'huile de palme


Maison/Décoration/Habillement

56 - Jeter les choses inutiles
57 - Faire du tri dans mes vêtements régulièrement
58 - Acheter une jolie ceinture
59 - Trouver des plaids tout doux
60 - Acheter des plantes quand j'aurais mon appartement
61 - Fabriquer ou acheter une tête de lit


Grands Projets / Réseaux sociaux

62 - Obtenir un CDI
63 - Investir dans l'immobilier
64 - Acheter un nouveau macbook
65 - Faire plus souvent des photos
66 - Publier une photo sur Instagram par semaine
67 - Filmer des petits moments
68 - Me faire tatouer à nouveau
69 - Travailler plus mes articles de blog
70 - Réduire mes abonnements sur Youtube
71 - Scanner et archiver mes documents importants


Démarches "bienveillantes"

72 - Consommer de façon plus raisonnée
73 - Parler moins vite et mieux articuler
74 - Poser mon regard et moins regarder dans le vide quand je m'adresse à quelqu'un
75 - Arrêter de me toucher le visage, les cheveux ou autre quand je discute
76 - Avoir plus d'empathie pour les gens
77 - Demander des nouvelles à mes amis plus souvent
78 - Refaire ma carte d'identité
79 - Faire faire un passeport
80 - Moins penser à mes journées de boulot avant de m'endormir
81 - Envisager d'intégrer une association
82 - Donner pour une cause qui me tient à coeur
83 - Apprendre quelques signes de la LSF


Et vous, avez-vous l'intention de participer à ce projet ?