Mes livres préférés

Sur cette page, vous trouverez mes livres préférés et un lien qui vous dirigera vers la critique que j'ai pu en faire (si j'en ai fait une).
Je suis souvent très critique envers certains titres, cependant il m'arrive aussi d'avoir des coups de coeur, de trouver des livres qui me bouleversent ou qui me surprennent tant par leur intrigue que par leur style.

1° Creezy, de Félicien Marceau
Il n'y a pas d'article sur ce livre. Je n'en ai jamais parlé, mais il est la raison pour laquelle mon blog se nomme Creezzy. C'est le livre qui a bouleversé l'année de mes 17 ans. Je le relis tous les ans avec la même émotion. Pour moi, c'est une pépite (que je n'ai pas souhaité partager pendant très longtemps, estimant qu'il m'appartenait). 



Vous n'aurez pas ma haine, d'Antoine Leiris
Ce livre est dans le top, pas parce que c'est mon livre préféré, mais parce qu'il m'a bouleversée. 



3° Bonne nuit tout le monde, de Chris Haughton
Je ne parle pas souvent des albums que j'ai lus, pourtant quand j'étais en rayon jeunesse, j'ai lu beaucoup d'albums, et si il y avait bien un auteur que je conseillais régulièrement c'est lui. Chris Haughton maîtrise tout : l'intrigue, l'humour, le dessin et de jolies couleurs.



Les Apparences, de Gillian Flynn
Quand j'ai lu ce livre, je me suis pris une claque. Je commençais ma découverte des thrillers psychologiques et j'ai dévoré ce livre. Il était génial !



Lettres à l'ado que j'ai été, sous la direction de Jack Parker
Ce livre est un recueil de lettres de trentenaires qui écrivent à leur moi de 15-16 ans. C'est drôle, c'est touchant. On se retrouve dans leurs lettres. Ce n'est pas un coup de coeur mais c'est clairement un livre qui peut parler à n'importe qui.



Sept années de bonheur, d'Etgar Keret
Il s'agit d'un recueil de nouvelles autobiographiques, bourrées d'humour. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, et découvrir Israël à travers ses yeux.



Ar-Men : l'enfer des enfers, d'Emmanuel Lepage
Là clairement ce sont les dessins qui m'ont plu et m'ont poussée à mettre une très bonne note à ce livre. Les histoires sont enchâssées, ce qui rend la compréhension un peu difficile, mais les dessins sont à tomber par terre. En plus j'adore les phares, donc découvrir la construction de celui-ci à travers ces si belles planches, ça ne pouvait être qu'un très bon livre !



8° La trilogie Bleu Blanc Sang, de Bertrand Puard
Alors si on omet le 3è tome, j'ai adoré cette saga pour les jeunes adultes. J'ai trouvé que c'était palpitant, avec une bonne intrigue, une bonne narration. C'est un thriller politique comme je n'en avais jamais lu auparavant.



Boston Girl, d'Anita Diamant
Ce roman je l'ai découvert par hasard quand je travaillais en librairie. Il dresse le portrait d'une femme née à Boston en 1900, qui va raconter sa vie, ses expériences, ses chagrins, à sa petite-fille, qui lui a un jour demandé : "Comment es-tu devenue la femme que tu es aujourd'hui ?". Une histoire d'émancipation, d'évolution de la condition féminine.



10° Ces rêves étranges qui traversent mes nuits, de Stéphanie Leclerc
Un roman pour adolescents qui m'a beaucoup plu, parce qu'il met en lumière les difficultés qu'on rencontre à cet âge où l'on nous demande déjà de faire des choix de vie importants (quel métier exercer). J'ai adoré le style tout en douceur et bienveillance envers les ados comme les adultes qui composent cette histoire.




Voilà, pour mes 10 livres préférés.
Ça peut tout à fait changer, il y en a beaucoup que j'aimerais remettre en lumière, que vous n'avez peut-être pas vu passer sur le blog.
Sans entrer plus dans les détails, il y a aussi Le premier amour de Véronique Olmi, Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman, Esprit d'hiver de Laura Kasischke, Les cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini, les Souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol, Petit pays de Gaël Faye, Une bouteille dans la mer de Gaza de Valérie Zenatti.

En ce qui concerne les BD ou romans graphiques : Les Culottées de Pénélope Bagieu, la série Axolot dirigée par ce bon Patrick Baud, Frida de Benjamin Lacombe et Sébastien Pérez, Les Carnets de Cerise de Joris Chamblain et Aurélie Neyret.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire