lundi 4 mai 2020

L'aventure de Castle Rock, Natasha Farrant

Quatrième de couv' : Alice, Jesse et Fergus avaient encore un long chemin à parcourir avant de devenir de vrais amis. Il leur faudrait en passer par deux trahisons, quelques mensonges, et frôler la mort à une ou deux reprises. Mais cela, ils ne le savaient pas encore...

Trois jeunes héros au cœur d'une nature écossaise grandiose et sauvage, un internat fantasque et la grande aventure : un roman d'apprentissage irrésistible et réjouissant.



Mon avis : Quand ce roman est sorti en février 2019, il m'a tout de suite interpellée par sa couverture aux couleurs chatoyantes. J'étais très contente de voir qu'il se vendait assez bien tout seul.
Néanmoins, le résumé m'avait bien accrochée et je l'ai acheté l'été dernier pour pouvoir le lire moi-même.
Je le voyais souvent dans ma bibliothèque, et j'en repoussais la lecture, pour un moment où j'aurais envie de lire quelque chose de facile à lire, de vif et palpitant.

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿🏰🐧

Il y a 3 mots-clés à retenir de ce résumé : Ecosse - internat - aventure.
Ça définit bien ce que j'aime dans la littérature pour les pré-adolescents. Ça ressemble aux premiers tomes d'Harry Potter, qui à l'époque où je les ai lus, m'avaient emportée très loin de mon quotidien.

Dans ce roman, on plonge complètement avec un autre trio : Alice, Jesse et Fergus. Ce ne sont pas des sorciers en devenir, mais des enfants intrépides, qui saisissent l'occasion d'une course d'orientation pour vivre une grande aventure, laissant derrière eux le château qui leur fait office d'internat, afin de revoir le père d'Alice. Lors de ces quelques jours d'aventure, nos trois héros vont développer une amitié indéfectible, où chacun protège et aide l'autre, où chacun met à contribution ses talents pour s'extraire de situations problématiques... Ces trois personnages sont absolument bien dépeints, ils ont chacun un passé qui nous éclaire sur leurs traits de caractère. Alice est une rêveuse, qui adore écrire, Jesse est timide et très droit, il applique à la lettre les règlements, quitte à se faire des ennemis et Fergus est un garçon intelligent qui se laisse facilement envahir par ses émotions. Leur dynamique ne s'appuie pas sur une attirance physique ou sur l'amour et ça fait du bien ! Enfin une amitié entre garçons et fille !

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿🏰🐧

L'ambiance de ce roman est géniale. Le pensionnat se trouve au coeur d'une vallée perdue en Ecosse, battu par la pluie et les vents, aux abords d'un loch. Il abrite des professeurs bienveillants, mais un peu abîmés par la vie. Si Alice avait peur de se rendre dans cet internat, peu à peu elle va s'y trouver heureuse, grâce à cette ambiance de romans anglais. Quand commence la course d'orientation, on suit notre trio qui découvre les merveilles de l'Ecosse : la nature sauvage, la mer qui se déchaîne, les tourbières, les ajoncs, et la faune des îles écossaises avec ses macareux. Tout ça nous dessine une carte postale typique de l'Ecosse, qui donne envie de s'y rendre.

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿🏰🐧

Le style est très simple et fluide, mais c'est normal, on s'adresse à un public de jeunes lecteurs. J'ai adoré les prises de paroles directes de l'autrice aux lecteurs. Pour nous informer de certains faits qui ont leur importance dans la suite de l'histoire, elle sort de son rôle de narratrice discrète pour nous interpeller, de façon drôle et amicale.

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿🏰🐧

L'intrigue est palpitante. Bien que simple et pas forcément très crédible (mais on a vu le même genre de choses dans le Club des Cinq), il y a néanmoins un discours de fond très touchant, qui selon moi, s'intègre très bien à cette aventure.
Alice, qui a perdu sa mère 4 ans auparavant, ne peut pas franchement compter sur son père, elle se berce d'illusions quant à cet homme qu'elle voit comme un héros. L'histoire va lui montrer que ceux qui sont là pour elle, ne sont pas toujours ceux qui ont le même sang qu'elle. J'ai beaucoup aimé la façon dont Fergus voit avec une grande perspicacité les défauts du père d'Alice. Lui-même a des parents démissionnaires, et il sait ce qu'elle peut ressentir. C'était touchant et bien amené.

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿🏰🐧

L'espace de quelques heures, bien que j'ai fait durer cette lecture, je me suis plongée totalement et entièrement dans cette aventure si géniale que l'autrice a su inventer pour notre plus grand plaisir. Un retour à mes lectures d'enfance en quelque sorte, qui m'a fait beaucoup de bien.

9/10

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire