samedi 25 janvier 2020

Attachement, Rainbow Rowell

Quatrième de couv' : Le coup de foudre est possible, même avant le premier regard !

1999. Lincoln, gentil geek aux faux airs d'Harrison Ford, travaille dans une entreprise où son rôle consiste à contrôler les mails des employés. C'est ainsi qu'il parcourt les échanges de Jennifer et de Beth, deux copines aussi drôles et imprévisibles qu'attachantes.
Sans même l'avoir vue, Lincoln va tomber amoureux de Beth. Mais comment lui déclarer sa flamme sans passer pour un fou ? Surtout que la jeune femme semble avoir un faible pour un "inconnu" qui travaille dans le même immeuble...


Mon avis : Je n'ai pas l'habitude d'acheter des romans des éditions Milady, mais comme ils ont publié ce livre de Rainbow Rowell, dont j'avais souvent entendu parler sur des chaînes Booktube, j'ai décidé de me le prendre.
J'ai déjà pas mal lu ce mois-ci, donc je suis plus détendue sur le temps que je passe sur un livre. Celui-ci m'aura pris plus de temps que je ne l'aurais imaginé (environ 5 jours), puisque je suis assez distraite.

🖥📧👩🏽‍💻

Dans ce livre, Lincoln est un jeune homme qui commence un boulot particulier : chargé de la sécurité informatique, il doit surveiller les mails des employés d'un journal local. A la lecture d'échanges de mails entre deux femmes, il va tomber amoureux de l'une d'elle.

🖥📧👩🏽‍💻

Ce roman s'articule de manière alternée, avec les échanges de mails de Beth et Jennifer, et la vie de Lincoln ; que ce soit ses activités comme ses pensées ou ses émotions à la lecture des mails de Beth et Jennifer. C'est fluide et facile à lire, mais j'ai eu du mal à me mettre dans cette histoire. Je n'accrochais pas vraiment à l'intrigue.

🖥📧👩🏽‍💻

Les conversations par mail entre Beth et Jennifer sont intéressantes, plutôt réalistes. J'ai bien aimé plonger dans ces échanges, je crois que j'aime bien tout ce qui se rapporte aux échanges épistolaires dans les romans.

🖥📧👩🏽‍💻

Cela dit, les personnages manquent de nuances, mais ils sont attachants, surtout Lincoln puisque c'est lui qui raconte l'histoire.
Le qualifier de "geek" ne convient pas trop je trouve, c'est simplement un mec solitaire, qui a fait pas mal d'études, a un job alimentaire dans l'informatique et continue à se chercher.
Attention, personnage parfait ! Lincoln est un mec gentil et attentionné, qui s'est fait larguer durant sa première année de fac par sa copine du lycée qu'il aimait éperdument et ne s'en est jamais remis. Et en plus, il est grand, musclé et beau ! Mais comment se fait-il qu'il ne trouve personne ?!
Le seul défaut de Lincoln est qu'il prend son temps pour avancer dans la vie.

Jennifer est l'une des protagonistes envoyant des mails sur lesquels Lincoln tombe régulièrement. Autant être honnête, au début j'ai eu du mal à différencier Jennifer de Beth dans leurs mails. Pour moi, leurs personnalités ne se dessinaient pas à travers leurs écrits, elles étaient complètement interchangeables. Quand on a commencé à en savoir un peu plus sur elles, j'ai réussi à leur coller une étiquette à chacune, genre Jennifer = compagnon nommé Mitch, elle ne veut pas d'enfant mais tombe enceinte.

Quant à Beth (je déteste ce prénom), elle est critique de cinéma dans le journal local. Elle est en couple depuis 8 ans avec un homme prénommé Chris, musicien un peu évanescent. Il n'est pas très présent dans son couple et se consacre essentiellement à sa musique. Beth est un personnage sympathique et très certainement cultivée. C'est à peu près tout ce que je peux dire de son caractère.

🖥📧👩🏽‍💻

... Alors voilà, je ne comprends pas ce que Lincoln lui trouve d'après les mails qu'il lit. Peut-être parce que le postulat de départ n'est pas très crédible : tomber amoureux de quelqu'un en la connaissant que sur la base de mails qu'elle échange avec une autre personne.
En fait, tomber amoureux de quelqu'un avec qui on échange des mails, ça je conçois. Mais quand il s'agit de mails qui ne nous sont pas adressés personnellement, je trouve ça bizarre.

D'autant plus que Beth a un crush sur Lincoln en l'ayant vu dans les couloirs de la rédaction et parle de lui dans ses mails avec Jennifer. Alors peut-être que de savoir ça, ça conforte Lincoln dans son "amour" pour Beth, parce qu'il SAIT qu'il n'aura pas à la convaincre de tomber amoureuse de lui, un peu comme si la partie était déjà gagnée.
Enfin, pour moi, la genèse de leur "amour" ne me semble pas crédible et donc j'ai eu du mal à accepter cette fin qui est ultra-clichée et romantique (et bâclée d'ailleurs). Franchement, j'aurais aimé que l'autrice en fasse moins des caisses et continue dans sa lignée.

🖥📧👩🏽‍💻

Sinon, j'ai été déçue par un sujet important qui est très mal traité !
Jennifer ne veut pas avoir d'enfant, son compagnon en veut. Sous la pression familiale (et pression de la société), elle se laisse convaincre et finalement prend goût à sa grossesse. Et honnêtement, je trouve ça nul comme message de dire : "eh vous voyez en faisant un effort vous verrez que vous allez aussi vouloir des enfants". NON, p*tain ! ça ne marche pas comme ça.
Si un personnage est sûr de ne pas vouloir d'enfant, pourquoi lui en imposer un ? d'autant plus que là on parle d'un personnage féminin, je ne suis pas sûre qu'on imposerait la même chose à un personnage masculin.
Bref, il y a encore beaucoup à faire pour qu'on arrête de croire qu'avoir un enfant est la meilleure façon de s'épanouir dans la vie et que c'est ce que tout le monde veut.

🖥📧👩🏽‍💻

Une histoire sympa, légère. Mais pas ouf. Je m'attendais à beaucoup mieux de la part de l'autrice. Certes ce n'est pas désagréable à lire, c'est fluide et plutôt léger, mais il aurait fallu que les relations entre les personnages soient plus crédibles, leur personnalité plus approfondie.

5/10

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire