mercredi 15 janvier 2020

Ailleurs, Dario Franceschini

Quatrième de couv' : « Pourquoi le pousser à faire une chose aussi absurde, comme rechercher des personnes inconnues, peu recommandables certainement, peut-être même violentes et auxquelles il devrait se présenter et dire : "Bonjour, je suis votre frère"? »

Au chevet de son père, Iacopo, qui se croyait fils unique, découvre qu’il a cinquante-deux frères et sœurs nés d’autant de prostituées de Ferrare. Il se voit confier la
tâche de les retrouver afin de partager l’héritage paternel. Cette quête va bouleverser son existence tranquille de notaire timoré et de mari fidèle.
Dans un univers perdu de voleurs et de putains, la beauté de Mila lui donne l’envie irrépressible de tout recommencer, ailleurs.


Mon avis : C'est un de mes collègues qui m'a fortement recommandé ce livre, me disant que j'allais adorer. (Et pourtant, il ne connaît pas trop mes goûts en littérature contemporaine, mais il a un sixième sens pour savoir ce qui plaira aux clients.) J'ai donc acheté ce livre en Avril et depuis ce jour, j'étais impatiente de trouver le bon moment pour le lire. Honnêtement, j'avais peur de ne pas aimer.

📓🛏📽

Mais j'ai adoré. C'est un livre fascinant ! Il y a une telle beauté dans la simplicité de l'histoire.
Iacopo est un jeune notaire italien, dont le père, notaire lui aussi, est sur le point de mourir. Il lui révèle un secret qui va le bousculer : Iacopo doit partir à la recherche de ses 52 demi-frères et demi-soeurs, afin qu'ils rencontrent pour la première fois de leur vie leur véritable père. En partant en quête de ces personnages, Iacopo va se révéler à lui-même, découvrant que sa vie morne, aux côtés d'une femme lugubre, n'a été qu'un tissu de mensonges. Mais quelle joie de voir cet homme évoluer et s'épanouir ! Car ici, il s'agit de cela, c'est un roman initiatique.

📓🛏📽

Alors il faut bien dire que ce n'est pas très crédible et qu'on ne nous situe pas l'histoire dans le temps, personnellement je l'ai imaginée dans les années 60-70. Aussi improbable que cela puisse paraître, Iacopo change très vite : en une journée ! D'homme austère et froid, il se jette dans la vie et ses couleurs en une fraction de seconde.
Mais j'ai trouvé ce personnage extrêmement touchant : il a attendu toute sa vie le déclencheur qui lui permettrait de se réveiller, de s'épanouir.

📓🛏📽

Dès le début je me suis laissée emporter par cette histoire pleine de rebondissements, où les secrets sont révélés au fil des pages dans un rythme haletant.
Ce qui fait la force de ce roman, c'est certainement le personnage de Mila : belle prostituée pleine de joie de vivre, enthousiaste et sensuelle, elle conduit notre héros, renommé Ermano, à travers les petites rues de Ferrare, lui faisant découvrir un monde haut en couleurs, dans lequel Iacopo/Ermano va enfin voir la beauté de ce qui l'entoure.

📓🛏📽

L'humour est en filigrane dans ce texte, on sent que l'auteur s'amuse des situations qu'il crée, c'est rocambolesque (le repas à l'auberge est un moment hilarant) et parfois absurde (l'homme mort de curiosité).
Le style est simple et mesuré : entre réflexions introspectives et descriptions de lieux ou d'actions, on ne se perd jamais dans des détails et l'auteur nous propose des moments émouvants au milieu de moments de joie.

📓🛏📽

Semblable à un roman de développement personnel (l'issue de ce roman étant de nous pousser à vivre la vie que l'on veut vivre), ce texte est touchant et bourré d'humour. J'ai adoré Iacopo et Mila. C'était une superbe lecture !

9/10

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire