dimanche 20 octobre 2019

Nous avons toujours vécu au château, Shirley Jackson

Quatrième de couv' : Je m'appelle Mary Katherine Blackwood. J'ai dix-huit ans, et je vis avec ma soeur, Constance. J'ai souvent pensé qu'avec un peu de chance, j'aurais pu naître loup-garou, car à ma main droite comme à la gauche, l'index est aussi long que le majeur, mais j'ai dû me contenter de ce que j'avais. Je n'aime pas me laver, je n'aime pas les chiens, et je n'aime pas le bruit. J'aime bien ma soeur Constance, et Richard Plantegenêt, et l'amanite phalloïde, le champignon qu'on appelle le calice de la mort. Tous les autres membres de ma famille sont décédés.



Mon avis : J'ai récupéré ce livre parmi les gratuits. J'en avais vaguement entendu parler, peut-être sur le blog de Victoria (Mango & Salt) ou sur la chaîne de Margaud Liseuse et dans mon souvenir, ça devait être un roman effrayant.

⥌✦⥍

Quelle déception ! Dès les premières pages on ne comprend rien. Le mystère ne se lève que tardivement, et encore, quand on commence à cerner les personnalités, on se rend compte qu'il n'y a pas vraiment de mystère.

⥌✦⥍

Les personnages ne sont pas attachants et sont même pénibles.
Comment supporter Mary Katherine ? Dites-moi, elle a un grain cette fille ? Elle est censé avoir 18 ans et se comporte comme si elle en avait 10. Elle vit selon des règles : chaque jour, une tâche. Elle a un imaginaire très développé et ne se rend pas compte du danger qu'elle peut créer.
Quant à sa soeur, Constance, ce dévouement inconditionnel, cette propension à nettoyer et cuisiner tout le temps, faisant d'elle la parfaite petite femme d'intérieur m'a agacée. Elle est constamment attendrie par le comportement de sa soeur, alors qu'elle devrait y poser des limites.
Leur oncle est aussi bizarre, mais il a tout de même une excuse : empoisonné à l'arsenic, il semble confondre les choses et a besoin de tout noter pour un jour écrire un livre.

⥌✦⥍

L'univers gothique ? Euh. Il va falloir ce qu'on entend par là : sont-ce des gens qui vivent isolés dans un manoir sans contact avec le reste du village ? C'est parce qu'ils se nomment "Blackwood" ?
Je ne vois pas d'univers gothique, je vois juste deux-trois personnages avec un pet au casque qui se sont volontairement isolés dans leur grande baraque, un peu comme des survivalistes, avec leurs réserves de nourriture.

⥌✦⥍

J'attendais autre chose que ce que j'ai lu. J'attendais de l'horreur, du frisson, du vrai mystère. Au lieu de ça, j'ai eu un roman impénétrable sur toute la première partie, aucun indice ne nous est donné pour qu'on comprenne mieux la situation actuelle des personnages. Et ensuite ce sont des personnages qui partent complètement en live sur la dernière partie du roman.

⥌✦⥍

Je suis agacée et déçue par cette lecture. Peut-être que si le résumé à l'arrière de la couverture avait été plus explicite, j'en aurais attendu autre chose. Après l'incompréhension, j'ai eu le sentiment de lire un roman contemporain très plat et sans reliefs. En somme, je me suis ennuyée.

4/10

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire