lundi 9 septembre 2019

Les eaux troubles du mojito, Philippe Delerm

Quatrième de couv' : Elles sont nombreuses les belles raisons d’habiter sur terre. On les connaît, on les savoure, parfois on les oublie. Mais elles n’apparaissent jamais aussi fortes et claires que lorsque Philippe Delerm nous les donne à lire.
Goûter aux plaisirs ambigus du mojito, se faire surprendre par une averse, contempler un enfant qui lit en bougeant imperceptiblement les lèvres, prolonger un après-midi sur la plage…


Mon avis : Je ne saurai dire combien j'ai lu de livres de Philippe Delerm dans ce registre, celui des petites phrases qui font le sel de la vie. Peut-être en ai-je lu suffisamment et fait le tour.
Mais ces couvertures aussi ! Elles sont si jolies, comment y résister ?
Je me suis achetée ce livre la semaine dernière en vacances, et il est resté dans mes mains ce matin en re-disposant ma PAL dans mes étagères, alors je l'ai lu, puisqu'il ne fait même pas 100 pages.

✨🔒✨

Une nouvelle fois, Philippe Delerm nous invite à découvrir des textes consacrés aux petits plaisirs de la vie.

J'ai adoré Les cadenas sont d'or, à mon avis c'est le texte le plus poétique de ce recueil.

✨🔒✨

Je me lasse un peu de ce catalogue de textes, qui restent un peu en surface, qui dépeignent le quotidien d'un monsieur plus âgé que moi, qui a la sagesse de retenir le temps en nous racontant tous ces instants de vie.
Malheureusement j'ai l'impression de lire toujours les mêmes choses dans les recueils de textes de Philippe Delerm.

✨🔒✨

J'ai passé un bon moment en lisant ce recueil. C'est agréable et lumineux, cependant ce sera aussi vite oublié que ça a été lu.

6/10

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire