dimanche 28 avril 2019

Cité 19, T.2 Zone Blanche, Stéphane Michaka

Quatrième de couv' : Faustine se retrouve brusquement plongée dans le XIXe siècle. Voyage dans le temps ou décor grandeur nature ? La réalité est bien plus inquiétante… Tandis qu’elle s’enfonce dans les profondeurs de Cité 19, la jeune fille découvre qu’elle est au coeur d’une expérience diabolique.
Pour en réchapper, elle devra faire vite : le docteur Zapruder guette le moindre de ses pas…


Mon avis : J'avais lu le premier tome fin septembre 2018 et je lui avais attribué la note de 7/10. On nous laissait sur un suspense de folie, et du coup j'étais allée acheter le second tome dans la foulée.
Comme j'ai commencé à travailler quelques jours plus tard, je n'ai pas eu envie de me replonger dans cette ambiance.
Et puis le temps a passé... et dans mes listes de livres achetés, je retrouvais "Cité 19" isolé, et bon, moi j'aime pas trop voir une ligne de texte noire au milieu des lignes de texte en couleur (je surligne mes lectures au fur et à mesure). Bref, il était temps de le sortir de ma PAL, ce que j'ai fait vendredi soir. Au final j'ai décidé de le finir aujourd'hui (et donc de m'enfiler plus de 360 pages dans la journée).

⏳❔🗝

Au début, j'ai eu du mal à reprendre le fil. Je pense qu'il faut vraiment lire les tomes à la suite pour bien saisir les enjeux du roman.
Dans ce second tome (sans trop vous en dévoiler), on poursuit l'aventure de Faustine à travers le temps et l'expérience voulue par Zapruder.

⏳❔🗝

On retrouve malheureusement les mêmes défauts :
- Faustine n'est pas du tout attachante. Je crois que son manque d'intérêt pour retrouver son père se fait encore plus sentir dans ce tome, puisqu'ici elle cherche vraiment à résoudre son enquête puis à lever le voile sur les "Veilleurs". Elle est très solitaire et égocentrique. J'ai vraiment eu l'impression d'avoir une héroïne très badass, qui ne soucie de rien ni de personne.
- Sa mère. Argh ! que j'ai détesté cette personne ! Y'a pas plus froide que cette mère.
- Le côté roman d'aventure et d'anticipation avec le bâtiment moderne qui renferme le projet C.I.T.E. : j'ai trouvé que ça sentait les années 70 ou les films d'action de cette époque. Ça a un petit côté vintage. Tout comme les méchants dans l'histoire ont l'air d'être issus d'un James Bond : ils sont assez clichés.
- Tout ce qui monte en pression avec la Commune, pour au final avoir quoi ? 3 barricades, des personnages qui s'enfuient, et des monuments en feu ? Pourquoi avoir fait tout un pataquès de cette histoire de révolution populaire pour qu'au final, quand ça arrive on nous en parle aussi peu ?
- La fin m'a déçue : si j'ai bien compris, on débranche tout et le programme s'arrête ? Bon je trouve que c'est un peu léger, qui a pris cette décision par ailleurs ? Et la toute-toute fin ne m'a pas convaincue non plus, j'ai trouvé que c'était prendre les lecteurs pour des jambons que de clôturer le roman sur ça. Quant à l'épilogue en revanche, je l'ai trouvé très poétique et très joli.

⏳❔🗝

Par contre j'ai aimé :
- la finesse du projet : l'auteur va très loin alors qu'on est dans un roman pour adolescents. Il évoque la dictature en Roumanie par le biais de personnages roumains. Il parle de projet pour conquérir des terres et les exploiter. Il y avait un côté très poussé (parfois un poil trop car j'ai mis du temps à voir où ses personnages voulaient en venir).
- le rythme : c'est facile à lire, il y a tellement de rebondissements ! Le temps dans ce roman passe super vite : en une journée l'héroïne a eu le temps de faire 1000 choses. C'est très haletant !
- les conditions de vie au XIXè siècle : j'ai adoré découvrir l'Histoire par les yeux de Vikram et Morgane. C'était fou et triste à la fois.
- les passages dans le bâtiment du projet C.I.T.E. nous ramènent dans la réalité et nous permettent de mieux comprendre les ingénieurs ou les psychologues qui font en sorte que le projet soit mené. Ils ont du mal à diriger l'opération, et on comprend de mieux en mieux pourquoi.
C'est aussi là qu'on découvre la folie de Zapruder, qu'on comprend son ambitieux projet.

⏳❔🗝

Un bon livre, avec une bonne intrigue et un rythme très haletant. En revanche je le conseillerais à de grands ados, car les ramifications sont parfois complexes et le texte peut paraître assez inégal (on voudrait en savoir plus sur certains personnages par exemple).

6/10

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire