lundi 13 février 2017

Confessions d'un ami imaginaire, de Michelle Cuevas

Quatrième de couv' : "Imaginaire ou pas, on n'est invisible que si c'est ce qu'on croit."

Depuis quelques temps, une gêne grandit dans l'esprit de Jacques Papier : il a l'impression que personne ne l'aime. A l'école la maîtresse l'ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport, et il faut même rappeler à ses parents de lui garder une place à table ! Heureusement, il y a Fleur, sa soeur et meilleure amie, toujours à ses côtés...
Un jour, Jacques apprend la terrible vérité : il est l'ami imaginaire de Fleur !
Il convainc alors la fillette de le libérer. C'est ainsi que Jacques Papier commence un surprenant voyage, drôle et touchant - pour découvrir qui il est vraiment, et où est sa place.

Une véritable leçon de vie portée par la voix tendre et originale d'un héros pas comme les autres, qui charmera les lecteurs de 8 à 99 ans.

Mon avis : La repré Nathan m'avait filé plein de services presse pour l'hiver, du coup j'ai entamé mes lectures avec le plus court, celui pour enfants de 9-10 ans.
Jacques Papier est un ami imaginaire, mais il ne le sait pas lui-même jusqu'à ce que divers éléments lui sautent à la figure. Il est surpris, choqué même. Les parents de Fleur ayant toujours joué le jeu, Jacques a du mal à croire qu'il n'est pas réellement le frère de Fleur ! Qu'il n'a pas une existence physique, qu'on ne le voie pas. Et pourtant, Jacques Papier est issu de l'imagination de Fleur. Elle a grandi avec Jacques à ses côtés.

Je trouve l'idée originale : on nous présente un personnage imaginaire, qui a une vie, des sentiments, des désirs et aussi un humour bourré d'ironie. C'est à travers lui qu'on nous raconte l'histoire.

J'aime beaucoup le message comme quoi un ami imaginaire peut aider un enfant à sortir de sa coquille, à aller vers les autres, à devenir un petit humain doté de belles qualités.
Une bonne lecture.

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire