lundi 5 décembre 2016

Il faut tenter de vivre, d'Eric Faye

Quatrième de couv' : J'étais fasciné par Sandrine et son histoire digne d'un scénario de cinéma. Elle avait bien essayé de mener une vie normale. Sans succès. Etait-ce son attrait pour l'oisiveté, les robes et les grands restaurants ? Sandrine arnaquait les hommes pour vivre dans une bulle luxueuse à l'abri du monde. Seulement, le prix de l'argent facile est double : il faut payer pour le gagner et surtout pour s'en affranchir...

Mon avis : Sandrine est une amie du narrateur (de l'auteur ?). Il nous raconte sa vie dans les années 80-90, quand elle avait la vingtaine et qu'elle arnaquait des hommes, avec son compagnon pour se faire de l'argent, puis on la suit dans sa fuite en Belgique. Alertée par des amis, elle apprend que la police est à sa recherche. Elle fuit en Belgique, où elle va tenter de trouver une certaine liberté.
Cependant comment échapper aux horreurs qu'une mère a tenté de vous inculquer ? Sandrine a eu une enfance relativement compliquée, entre une mère qui la détestait d'être belle et un père qui s'est mis à boire pour échapper à une femme bipolaire.
Sandrine est devenue une jeune femme instable, fragile, peu sûre de son physique, elle veut vivre à 100 à l'heure, boit et se gave d'amphétamines, arnaque les hommes seuls sous couvert de changement d'identités, part en tandem à travers la France, se fait de bons gueuletons dans des resto étoilés.
A force de vivre la vie d'autres femmes, Sandrine a besoin de se retrouver, elle n'y arrivera qu'une fois sa fuite en Belgique terminée.

Sandrine est un personnage attachant, malgré son côté hors-la-loi. Elle a conscience du mal qu'elle fait mais elle a besoin de vivre, alors elle se perd dans des identités d'autres femmes. Je crois que cet attachement nous vient aussi de la façon dont le narrateur présente la vie de Sandrine. Il a un réel attachement pour elle, une fascination pour cette femme qui vit des aventures et échappe à la police.

C'est avant tout l'histoire d'une femme, qui apprend en faisant son lot d'erreurs, à devenir elle-même.

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire