mardi 21 juin 2016

Et si ? de Rebecca Donovan

Quatrième de couv' : Cal se voit offrir la seconde chance dont il a tant rêvé : repartir de zéro avec celle qu'il aime depuis toujours.

Quand Cal retrouve Nicole à des milliers de kilomètres de leur ville natale, il n'en croit pas ses yeux. Son amie d'enfance dont il a toujours été amoureux prétend s'appeler Nyelle et son caractère semble à l'opposé de ce qu'elle était.
Qui est vraiment Nyelle ? Nicole, frappée d'amnésie ? Un simple sosie ?
La seule chose dont Cal est sûr, c'est qu'il ne peut plus vivre sans elle...

Mon avis : Attention ! Service presse, le livre paraîtra le 6 octobre 2016. Je vous en parle maintenant, mais je pense que mon avis croulera sous celui des blogueuses et booktubeuses orientées jeunesse d'ici peu. Je n'ai pas lu Ma raison de (...), la trilogie de l'auteure, donc à part des critiques élogieuses sur ces titres-là, je ne connaissais pas Rebecca Donovan. C'est donc sans préjugés que j'ai commencé la lecture de ce livre.
Et ce qui m'a frappé c'est le manque de réalisme dans la plupart des situations. On suit un jeune homme, Cal, qui en un an, est passé du garçon timide et maigrichon à lunettes, au beau gosse au corps parfait qui enchaîne les copines (on n'est pas loin de la vingtaine de copines...).
On va côtoyer Cal tout au long du roman et avoir essentiellement son point de vue, qui m'a laissée pantoise, parce que Cal apparait comme une version très romantique des mecs : il espère revoir Nyelle (LA fille qui lui a tapé dans l'oeil (et comme par hasard, elle apparait toujours quand il veut la voir)), il pense à elle H24, il espère qu'elle va l'aimer, enfin je l'ai trouvé presque niais !
Et l'enchaînement de situations irréalistes, ou qui ne se déroulent QUE dans les films et les livres, ça m'a vite gavée !

Pourtant ! j'ai été prise dans l'histoire et j'ai lu le livre en voulant connaître la fin à tout prix. L'auteure introduit Nyelle, un personnage hyper mystérieux (qui au bout de 100 pages m'a bien agacée avec son numéro de "je suis une fille mystérieuse, je donne un indice par ci par là")
C'est une fille qui ressemble physiquement à Nicole, l'amie d'enfance de Cal, mais étrangement son comportement est à l'opposé de ce qu'était Nicole. Comment peut-on autant changer en un an ?
La réponse apportée par l'auteure m'a beaucoup fait rire parce que c'était absolument ridicule dans le sens où c'est tout à fait impossible, psychologiquement aucune personne, même résiliante, ne peut changer à ce point, et la réponse était volontairement tire-larmes, ce que je déteste vraiment dans les livres !

Le style est on ne peut plus banal, et je n'ai pas trouvé que c'était bien écrit, ni les mots extrêmement bien choisis (pourtant l'auteure se vante d'avoir passé des heures à chercher le mot juste...).
C'est fluide, il y a beaucoup de dialogues, les personnages ont des prénoms à coucher dehors, mais ça passe, on n'est franchement pas dans du Flaubert.

Quant aux personnages même si ils ne sont pas super profonds, ils restent tout de même attachants, avec des caractères assez marqués et des valeurs cohérentes et intéressantes à présenter à un jeune public. Ça c'est plutôt un point positif, parce qu'ils ne font pas des choses dangereuses pour la communauté, et ont plutôt un mode de vie sain.

Je pense que beaucoup vont apprécier et se satisfaire de cette histoire parce que c'est tout ce qu'on attend d'une histoire pour jeunes filles (en mal d'amour) qui aiment les mystères, qui veulent croire que tout est possible.
Après si vous avez un esprit très critique et que vous en exigez un peu plus d'une histoire, passez votre chemin !

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire