samedi 7 novembre 2015

Baby Jane, de Sofi Oksanen

Quatrième de couv' : Qu'est-il arrivé à Piki, la fille la plus cool d'Helsinki, qui vit désormais recluse dans son appartement ? Submergée par de terribles crises d'angoisse, elle ne parvient plus à faire face au quotidien. Sans compter les problèmes financiers.
Comment gagner sa vie lorsqu'on refuse d'interagir avec le monde ? La narratrice, son grand amour, tente de l’aider comme elle peut.  Au mépris d’elle-même, elle va essayer de sauver Piki. Ensemble, elles vont monter une entreprise d'un goût douteux pour exploiter la faiblesse des hommes.

Mon avis : Avec ce roman nous découvrons la relation amoureuse de deux femmes, leur vie à deux, leur travail particulier, leur séparation et la dépression sévère de l'une d'elle. Ce sont deux êtres en proie à la dépression, qui ont une tendance à choisir le confort d'une vie très normée, alors que plus tôt, elles ont connu et vécu des moments d'extase, de passion, qui sortaient de l'ordinaire.
Ce roman est assez sombre, on plonge dans une sensation de malaise car il y a un côté morbide à la fin. D'autres seront peut-être plus émus que moi par ce final.

Je n'ai pas apprécié cette lecture à fond, mais je n'ai pas su décrocher tellement j'avais envie de savoir comment ça allait se finir. Ni une déception, ni un coup de coeur, c'est simplement un roman qui se lit vite et bien, qui nous permet de voir un aspect de la relation amoureuse quand les deux parties sont dépressives.

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire