samedi 26 juillet 2014

Glacé, de Bernard Minier

Quatrième de couv' : Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin d'une journée glaciale de décembre, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique découvrent le corps sans tête d'un cheval, accroché à la falaise.
Ce même jour une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.
Le commandant Servaz, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier l'enquête la plus étrange de toute sa carrière.

Prix du meilleur roman francophone au Festival polar de Cognac

Mon avis : Encore un très bon polar ! C'est donc le premier écrit par Bernard Minier. Alors bon, faut que j'avoue j'ai été moins emballée que par Le Cercle (du même auteur) que j'ai lu il y a 15 jours. Peut-être l'atmosphère (les Pyrénées, le mois de décembre), les rebondissements moins impressionnants, et puis ce fameux centre psychiatrique, pas assez exploité à mon goût. Moi j'avais envie d'être terrorisée, de flipper pour Servaz et son équipe. Alors, certes, vu que j'avais lu le suivant avant celui-ci, je savais que Servaz serait bien vivant (je ne spoile pas plus, promis). Je l'ai quand même dévoré, surtout passé les 250 premières pages. 
C'est très bien ficelé, et je ne m'attendais pas non plus à tout ça. Mais je crois que j'attendais autre chose d'où mon manque d'enthousiasme. 
Après, la plupart des personnages sont attachants, les chapitres donnent toujours envie d'en savoir plus, difficile de lâcher ce livre ! 


EnregistrerEnregistrer

2 commentaires:

  1. Je l'ai lu avant de lire Le Cercle, effectivement, ça change peut-être la donne parce que perso, j'ai vraiment bien flippé ! x) Surtout pour la petite psychologue x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage de ma mémoire défaillante c'est que 8 mois après je ne m'en souviens plus ! Je vais pouvoir le relire ! Ahahah ! Je pense aussi que j'aurais dû les lire dans l'ordre...

      Supprimer