jeudi 3 juillet 2014

Eleanor & Park, de Rainbow Rowell

Quatrième de couv' : 1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.


Mon avis : J'ai cédé, j'ai lu ce livre. Et bon, je ne suis pas mécontente. Déjà parce que c'est bien écrit. Ensuite parce que l'histoire est tellement belle.
Même si parfois je n'avais qu'une envie, c'est de secouer la mère d'Eleanor (punaise cette vie de famille affreuse, j'avais du mal à croire que ça existait mais ce livre semble le rendre si réel). J'avais envie de secouer Eleanor parce qu'elle a un caractère limite pénible, oui okay elle a du mal à faire confiance, mais être si susceptible et avoir autant de problèmes à se confier à Park, c'est relou.
Park est l'ado parfait, à 15 ans on voudrait toutes un copain comme lui. J'ai vraiment préféré Park à Eleanor.

La scène où ils se tiennent la main, c'est tellement sensuel ! Ça m'a rappelé Les Poupées Russes, le film de Klapisch quand Xavier raconte son début d'histoire avec Neus. C'est exactement pareil, les deux mains qui se tendent l'une vers l'autre, qui se touchent. Y'a pas plus sensuel que cette scène dans le film, et pareil dans Eleanor & Park, on y est, on est avec eux, on vit par procuration ce moment magique, si doux, si extatique !

Et la scène des mains dans le film de Klapisch


Bref, un bon livre, une belle histoire d'amour, et vraiment lisez-le.

👩🏻‍🦰🌟🧑🏻

Relecture 10 Avril 2020. 
L'été dernier j'ai acheté ce livre que j'avais emprunté à l'époque (en juillet 2014) à la librairie où je travaillais. Depuis août 2019, je voyais ce roman dans ma PAL, j'avais envie de le relire, mais en même temps j'avais peur d'être déçue.

Je l'ai commencé et j'ai savouré les cent premières pages. Après, sûrement à cause de la situation qu'on vit actuellement (le confinement et tout), j'ai eu du mal à me concentrer pour lire. Hier j'ai réussi à avancer et je viens de le finir. (en temps normal je l'aurais lu en 2 jours)

👩🏻‍🦰🌟🧑🏻

J'aime toujours autant cette histoire d'amour.
J'aime la famille de Park.
J'aime l'époque (1986) de ce roman.

👩🏻‍🦰🌟🧑🏻

En revanche, j'ai toujours le même avis sur Eleanor. Je comprends qu'elle n'ait jamais su faire confiance, mais là, il s'agit de Park, elle n'est pas obligée d'être sur la défensive avec lui tout le temps. Elle peut lui dire les choses au lieu de toujours tout garder pour elle et refuser la moindre main tendue. Elle cultive un côté très frustrant que ce soit dans ses paroles comme dans ses actions.

Les personnages sont assez attachants. Surtout du côté de la famille de Park. J'aime énormément ce personnage, peut-être parce qu'il a un côté banal et discret tout en ayant des passions secrètes.

L'autrice casse aussi les clichés : si pendant une grande partie du roman on pense que Steve et Tina sont des personnages infects, la fin du roman nous montre qu'ils ont un peu plus d'humanité que ce que l'on pouvait leur accorder jusque là.

👩🏻‍🦰🌟🧑🏻

Un passage qui pourrait passer inaperçu, m'a touchée à la relecture : quand Park et sa mère coréenne aperçoivent Eleanor et sa famille dans les rayons d'un supermarché et que la mère de Park est bouleversée de découvrir qu'Eleanor vient d'une famille nombreuse, comme elle, et qu'elle doit toujours tout partager. C'est un détail, mais ça fait partie des choses qui rendent la vie d'Eleanor plus crédible. Le fait que la mère de Park ait vécu la même chose plus jeune, ça fait évoluer la façon dont on perçoit les personnages.

👩🏻‍🦰🌟🧑🏻

J'aurais aimé une fin moins ouverte : par exemple, il aurait été judicieux de nous dire ce que les frères et soeur d'Eleanor sont devenus, ainsi que sa mère.
Et puis j'aimerais beaucoup une suite, que sont devenus Eleanor & Park ? Se sont-ils retrouvés après le lycée ? à l'âge adulte ?

👩🏻‍🦰🌟🧑🏻

Eleanor & Park était le premier roman que j'ai lu de l'autrice. Tout en racontant une histoire d'amour d'adolescents avec son lot de premières fois et de premiers émois, elle développe des thématiques qu'à l'époque on lisait encore peu en littérature ado : le harcèlement scolaire, le harcèlement par un proche, la maltraitance. Au delà de la romance genre première relation amoureuse, c'est un roman de société, qui met en lumière des populations pauvres et loin d'être privilégiées. Ça évoque des thèmes difficiles et qui peuvent nous bouleverser.

8/10

La fiche du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire