vendredi 30 mai 2014

Pas son genre, de Philippe Vilain

Quatrième de couv' : Il est professeur de philosophie, elle est coiffeuse. Contraint de quitter la capitale pour enseigner à Arras, le premier rencontre la seconde sans vraiment la remarquer. Langage, goûts, références.... tout les oppose, et pourtant, elle devient son amante. Le mépris et l'ennui se profilent à l'horizon, mais qui croit mener le jeu peut bien être joué.

Une réflexion drôle et mélancolique qui décortique le choix amoureux, le racisme des sentiments et l'absurde de l'amour.

Mon opinion : Faut vous prévenir, ce n'est pas une histoire d'amour niaise, adorable, qui se finit bien. Non là, on est dans le réel, dans ce qui arrive à des tas de gens tous les jours. François, prof de philo parisien, muté à Arras, est du genre à avoir une haute opinion de lui-même, alors quand il se trouve face à Jennifer, coiffeuse, et qu'il réalise qu'elle lui plait, il commence à réfléchir. Oui il veut bien d'elle comme amante, mais non, il ne veut pas faire d'elle sa compagne. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il la méprise, elle l'exaspère avec son manque de culture, elle ne comprend pas les textes profonds qu'il lit, elle est coiffeuse et n'a pas d'ambition selon lui. Il est hyper condescendant !
François est un indécis. Il attend qu'on prenne les décisions pour lui. Pourtant il y réfléchit sérieusement, tout ce roman est rempli de ses réflexions. Cependant il ne bouge pas, stagne, ne fait pas d'effort pour aller vers elle, pour créer un lien fort avec elle et passer au-dessus de ses a priori, il ne s'engage pas, tout simplement.
Autant vous dire que j'ai détesté ce personnage (forcément, suite à mon expérience personnelle) et j'ai failli balancer ce livre plusieurs fois tellement il me bousillait parce qu'il m'expliquait (peut-être) les choix de mon ex, que je n'avais pas vus sous cet angle.

Avec un tel roman, on se pose la question "pourquoi se mettre en couple avec quelqu'un qui ne partage pas les mêmes centres d'intérêt que soi ?", ou encore "qu'est-ce qui fait durer une relation hormis l'attirance physique ?" C'est le thème de la différence culturelle et sociale qui est abordé dans ce court roman et ça donne à réfléchir.

La fiche du livre sur le site de l'éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire